Historique et mission

LA NAISSANCE

À la suite d’une étude sociosanitaire et démographique réalisée en 1985 par le CLSC du territoire de la Jacques-Cartier, différents besoins sont identifiés. En particulier, celui d’offrir aux adolescents de Val-Bélair un lieu de rencontre, d’échange, d’éducation et de prévention. À ce moment, on opte pour la création d'un milieu de vie jeunesse pour les 12 à 17 ans. Ainsi, en 1985, la Maison des jeunes l'Escapade de Val-Bélair est incorporée.

En 1988, l’organisme ouvre ses portes dans un modeste local. Constatant la pertinence de la mission auprès des adolescents, la communauté se mobilise de nouveau pour offrir à ces derniers des locaux plus adéquats. Entre 1997 et 2000, plus de cent vingt bénévoles se sont impliqués dans un ambitieux projet de relogement de la ressource. L'organisme a désormais pignon sur rue au 1565 rue de l’Innovation et la corporation est propriétaire de ses installations.

Au cours des années, l'organisme s’est adapté aux couleurs de son milieu et il a évolué avec le développement et l’expansion démographique de sa municipalité, aujourd’hui fusionnée à Québec. Il a su prendre sa place dans la communauté, acquérir sa crédibilité, démontrer son professionnalisme et développer des liens solides avec ses partenaires.

TRAVAIL DE RUE ET INTERVENTION DE PARC/MILIEU

Du milieu des années 90, jusqu'en 2010, le travail de milieu devient un outil supplémentaire pour rejoindre les jeunes (12 à 17 ans) du secteur. Toutefois, les limites de ce type d'approche ne permettaient pas de rejoindre l’ensemble des jeunes. Effectivement, les employés, le conseil d’administration de l'organisme et d’autres acteurs sociaux identifient un manque de services pour la jeunesse du secteur et plus précisément auprès des jeunes qui vivent ou risquent de vivre des réalités jeunesse plus difficiles. En 2010, le comité «Travail de rue» naît de cette réflexion. Ayant l’aide de plusieurs acteurs du secteur, le comité réussit à déployer du travail de rue sur le territoire en avril 2011 grâce à divers appuis financiers. Cette pratique permet de rejoindre plusieurs jeunes principalement âgés de 12 à 25 ans.

Puis à l'été 2016, un projet d’intervention de parc/milieu voit le jour. Avec l’aide de la Ville de Québec, la MDJEVB embauche un intervenant pour être présente dans un lieu très fréquenté du secteur. Le projet inclut aussi l’aménagement d’un feu de camp dans le parc.

ADAPTER NOS PRATIQUES AUX RÉALITÉS JEUNESSE

Seule ressource jeunesse communautaire autonome en santé et services sociaux sur le territoire de Val-Bélair, la MDJEVB s’adapte aux réalités des jeunes. Son souci de voir la pratique en milieu de vie se développer et évoluer au rythme des jeunes l’amène à s’impliquer dans plusieurs projets.

En 2011, la MDJEVB entreprend un important processus de réflexion sur l’accueil des jeunes au milieu de vie. Avec l’aide financière de la Table d'actions préventives jeunesse de la Jacques-Cartier, elle produit un imposant document de référence portant sur l'ensemble des philosophies et des pratiques entourant l'accueil des jeunes. Respect, souplesse et réduction des risques deviendront des mots clés pour les membres de la MDJEVB.

UNE MISSION ENRACINÉE DANS LA COMMUNAUTÉ

Le développement des services de l’organisme en réponse aux besoins de la communauté conduit incessamment à un processus de réflexion sur l'ensemble de la mission. Conscients que le milieu de vie n'est plus l'unique moyen efficace d'offrir des services à la jeunesse, les membres du conseil d’administration optent pour intégrer l'ensemble de leurs activités dans la mission. Une résolution prise en décembre 2017 mènera à une assemblée générale spéciale afin de proposer aux membres des ajustements pour les lettres patentes et les règlements généraux.

Fortement enraciné dans son milieu de vie, l'organisme célébrera en 2020 trente-cinq années d’existence. Elle possède des forces sur les plans du partenariat et de la transformation sociale et elle intervient dans le domaine de la prévention et de la promotion de la santé de façon efficace. Par sa vie associative, son autonomie, sa souplesse, son innovation, son approche globale, son professionnalisme, son implication communautaire et ses nombreux projets novateurs, la MDJEVB soutient depuis plus de trois décennies les jeunes dans leur cheminement vers le monde adulte.

La MDJEVB s’adapte constamment aux réalités jeunesse. Voilà pourquoi elle mise sur la souplesse. Son souci de voir la pratique en milieu de vie jeunesse et dans les approches de proximité se développer et évoluer au rythme des jeunes amène ses membres à s’impliquer dans plusieurs projets et réflexions d’envergure.

MISSION

Notre objectif principal est de favoriser le mieux-être des jeunes âgés de 12 à 25 ans. C’est principalement avec le milieu de vie et le travail de rue que nous atteignons nos objectifs.

 

La santé globale et le bien-être de l’individu en général est la sphère principale sur laquelle nous intervenons au quotidien (information, prévention, promotion de la santé, sensibilisation, accompagnement). Puis, nous mettons également au cœur de nos actions des activités diverses en lien avec l’éducation et la participation sociale, l’apprentissage à la citoyenneté et la vie démocratique et associative. Ces actions permettent le développement des jeunes comme citoyens à part entière et favorisent un cheminement vers une citoyenneté critique, active et responsable. Nous privilégions également la concertation et le partenariat afin de mieux soutenir la jeunesse et le tissu social de notre communauté.