FINANCEMENT

 

Notre organisme communautaire reçoit un soutien financier du gouvernement provincial via l’Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale. Le PSOC est la principale source de financement de la MDJ. Les objectifs généraux du PSOC sont les suivants : reconnaître et promouvoir l’action des organismes communautaires, offrir le soutien et l’information nécessaires aux organismes communautaires et apporter un soutien financier aux organismes communautaires.

 

 

Chaque année, 1,25 M$ provenant du partage des produits de la criminalité est destiné au financement de projets en prévention de la criminalité, conformément au décret 349-99 du 31 mars 1999. Sont admissibles à ce programme de financement les organismes communautaires dont l'objet principal est la prévention de la criminalité, notamment auprès de la jeunesse. Le thème «La prévention de la délinquance chez les jeunes» a été retenu pour trois années consécutives, soit de 2011 à 2014. le ministère entend ainsi privilégier l'approche du travail de proximité (travail de rue et/ou de milieu). De plus, pour maximiser l'efficacité du travail de proximité, une attention particulière sera accordée aux projets mettant l'accent sur le partenariat et le développement d'un réseau de ressources et de référence. La MDJEVB bénéficie de ce programme depuis 2012.

 

La Ville de Québec est un important partenaire de la MDJEVB. Elle assure un soutien technique et financier ainsi qu’un certain encadrement pour favoriser la réalisation de l’offre communautaire. L’arrondissement nous permet de compter sur de nombreux services matériels dont l’accès à des locaux, plateaux ou terrains pour diverses activités et de l’équipement divers (papeterie, photocopies, etc.). La Ville de Québec nous permet également de publiciser gratuitement la MDJ auprès de la population grâce à diverses publications. En tant qu’organisme associé, nous avons été couverts par l’assurance responsabilité civile générale et responsabilités des administrateurs dirigeants. De plus, l’arrondissement a défrayé les coûts pour l’assurance du bâtiment. La Ville nous soutient dans nos opérations. Étant propriétaire de notre bâtiment, il est important pour nous de compter sur cette aide financière municipale. Alors que certains organismes bénéficient de locaux prêtés par la municipalité, nous devons de notre côté assumer tous les frais liés à la propriété (déneigement, réparations, électricité, téléphonie, entretien, rénovations). En 2014-2015, l’arrondissement a alloué un montant supplémentaire pour le travail de rue et prêté un local pour les travailleurs de rue. Le bâtiment de la MDJ est aussi sur un terrain qui appartient à la Ville de Québec. Ce terrain nous est prêté gratuitement. De plus, la Ville de Québec a financé un important projet d’étude de besoin pour le travail de rue dans le secteur de Loretteville.

Centraide appuie la Maison des jeunes l'Escapade de Val-Bélair pour le travail de rue depuis avril 2015. Centraide Québec et Chaudière-Appalaches est une organisation philanthropique autonome, gérée par un conseil d'administration bénévole et représentatif de la collectivité. Centraide recueille des dons de la population et des entreprises de son territoire pour soutenir, sur ce même territoire, un vaste réseau d'organismes communautaires qui aident les personnes et les familles en situation de pauvreté ou d'exclusion à reprendre du pouvoir sur leur vie, trouver leur place dans la société et y grandir dans le respect et la dignité.

Emploi d’été Canada est une initiative du gouvernement du Canada qui accorde un soutien financier aux employeurs qui créent des emplois d’été pour les étudiants. L’initiative est conçue de manière à mettre l’accent sur les priorités locales, tout en produisant des résultats tangibles pour les étudiants et leurs collectivités. Emplois d’été Canada poursuit trois objectifs : offrir des expériences de travail aux étudiants, aider divers organismes, y compris ceux qui offrent d’importants services communautaires et reconnaître que les réalités, les besoins et les priorités varient grandement d’une collectivité à l’autre.

ROTARY / CHEVALIERS DE COLOMB / CAISSE POPULAIRE DESJARDINS DU PIÉMONT LAURENTIEN

Depuis plusieurs années, le Club Rotary de Val-Bélair, la Caisse populaire du Piémont Laurentien et les Chevaliers de Colomb du secteur de Val-Bélair soutiennent la mission de l'organisme. Engagés au sein de leur communauté, ils nous permettent de réaliser une multitude de projets et ils offrent leur soutien de façon constante. Merci!